Chutes du Niagara

Nous y arrivons le 11 décembre en milieu d'après midi et sous la neige. Nous découvrons dons les chutes dans le brouillard et sous la neige mais rapidement le temps se dégage et nous profitons d'un superbe spectacle le soir avec les jeux de lumière sur les chutes en forme de fer à cheval.

C'est une des merveilles de la nature mais ici il n'y a pas grand chose de naturel à part les chutes : le territoire est envahi d'hotels, de casinos, de restaurants … business is business !!!

Mais ça ne nous gâchera pas le spectacle qui est encore plus merveilleux voire féérique le lendemain quand nous découvrons les chutes sous le soleil. Les arbres et les abords sont recouverts de glace, la puissance des chutes crée un énorme nuage de brume, le spectacle est saisissant de beauté …

Ce sera notre dernière image du Canada – nous repassons du coté américain où les chutes sont beaucoup moins impressionnantes puis direction Newburg dans l'état de New York où nous retournons chercher le doudou d'Axel qu'il a oublié il y a 15 jours – il a fait tout le voyage avec nous on va pas le laisser ici quand même !!!! (précisons que Yann trouve l'anecdote débile !!! mais un vote à 3 contre 1 a tranché !)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site